circulation alternée dangereuse

yellow helicopter
Photo de Pixabay sur Pexels.com

Suite à la mise en sécurité de la route d’accès au village d’Olmeta Di Capi Corsu sur plus d’une centaine de mètres et la mise en place  en conséquence, après l’installation de plots sur un côté, d’une circulation alternée ,l’association albore ulmitese a contacté l’exécutif de la collectivité territoriale service des routes, par l’intermédiaire d’une conseillère exécutive .

La réponse de la bouche de cette conseillère,à partir d’une réponse mail du service des routes :la CDC n’installe pas de feux de régulation de la circulation alternée sur une route peu fréquentée . En milieu de parcours, la route d’une largeur de 3m60 permet à deux voitures de se croiser ,sur le reste ,une cinquantaine de m, la voiture descendante doit reculer . La maire du village d’Olmeta Di Capi Corsu  a été parfaitement informée des travaux et de la mise en place du dispositif et l’a approuvé .

Nous objectons que sur la fréquentation,plus de 100 personnes habitent à Olmeta du Cap Corse .Certaines bénéficient des soins fréquents de la part d’infirmières et de l’aide d’auxiliaires de vie .Des travaux sont effectués sur la commune .On ne peut donc évoquer une circulation réduite sur une route peu fréquentée qui ne nécessite pas l’installation de feux .

Sur l’endroit indiqué pour un croisement possible, ne peuvent se croiser que deux véhicules de taille réduite en rétractant les rétroviseurs ce qui est facteur de heurt .

Nous persistons à affirmer que cette portion de route à la largeur ainsi réduite ,est accidentogène par sa pente ,son manque de visibilité entre des automobilistes s’engageant de part et d’autre  ,et par le surcroit de risque qu’elle fait courir aux passagers des véhicules qui se trouvent immobilisés en son sein et obligés d’y manœuvrer.En cas de chute d’un gros rocher qui ne pourra qu’être amortie par les grillages et les plots plusieurs véhicules peuvent être ainsi endommagés et leurs passagers blessés voire écrasés .

Nous adressons un courrier de pure forme ,au président de l’exécutif de la collectivité de Corse  pour lui demander de remédier à cette situation par l’installation de feux bicolores et nous souhaitons que madame la maire,revoit sa position et demande au service des routes de la CDC que cette portion de route soit  enfin sécurisée .

Nous les mettons devant leur responsabilité en cas d’accident.

Devoir effectuer de telles démarches est tout à fait ahurissant et en dit long sur le respect que portent nos élus et leurs services à nous,habitants permanents de la corse rurale .

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s