bricolage à bloc

Suite à la chute d’un gros bloc de pierre dévalant du talus sur une portion de la route partant de l’embranchement de la RD80 pour se rendre au village d’Olmeta Di Capi Corsu,sur un tracé pentu et sinueux ,une voiture a été percutée et son capot écrasé,sans que ,miraculeusement,les passagers ne soient blessés. C’est la deuxième fois qu’une grosse roche dévale au même endroit,du haut de la montagne,  sur cette portion de route .Ces éboulements ponctuels proviennent d’un étroit goulet qui fend la montagne ,que l’on peut comparer à un couloir d’avalanches.

Première remarque:il a fallu attendre qu’un accident survienne pour que des mesures de préventions soient prises.Si l’accident avait été mortel,sans doute,aurait-on évoqué la fatalité, faute d’admettre une négligence fatale.

Deuxième remarque:.Dans un premier temps,on installe en bord de route, contre la pente montagneuse ,sur une centaine de m,des plots en béton et un panneau indiquant une circulation alternée sans feu pour la réguler .Or, sur cette route sinueuse étroite et en forte pente,il est impossible pour un automobiliste qui s’engage d’apercevoir celui qui fait de même à l’autre bout de ce couloir réduit de circulation .Tout croisement est impossible En cas de face à face?un automobiliste doit donc reculer .D’après le code de la route,c’est celui qui descend qui effectue la manœuvre .Sur ce tronçon de route, elle s’avère délicate,voire périlleuse et impossible de nuit .Ne pas oublier que du côté mer, la route est bordée d’un profond ravin .Question? qu’attend t-on pour installer des feux mobiles de régulation?

Troisiéme remarque :Ces travaux de sécurisation peuvent être qualifiés « d’un bricolage à bloc » .En effet ,on a surmonté ces plots d’un grillage doublé ,mais souple, tenu par des tiges en fer qui y sont ancrées par des taquets en bois qui en coincent la base!!!!!!

Alors la question est : cette installation sécurise-t-elle cette portion de route?  Qu’arrivera-t-il si un nouveau bloc de pierre dévale de la montagne ? Inutile d’avoir fait des études d’ingénieur pour prévoir ce qui va se passer .C’est une question d’énergie cinétique .L’impact d’un gros rocher dévalant librement un couloir en forte pente dépourvue de végétation sur un obstacle comme un véhicule est fonction de sa masse et de sa vitesse .Pour expliquer l’énergie cinétique on prend pour exemple la distance de freinage d’un véhicule par rapport à sa vitesse et son poids Alors ,le rocher qui va dévaler avec force et vitesse la pente de la montagne pour atterrir sur la route va -t-il être freiné par ces grillages ou tout simplement bloqué ?

S’il est massif ,comme celui qui vient de percuter une voiture en ces lieux,il est à craindre que,bien que freiné ,il n’emporte le grillage avec lui, fasse basculer un plot et n’aggrave les dommages occasionnés en cas de heurt avec un véhicule ,un piéton un animal .Or ce dispositif a été installé contre la chute de tels rochers et non pas pas  pour recueillir des éboulements  de pierres .On peut craindre aussi que le bloc,en percutant le plot en béton ne ricoche dessus pour devenir un projectile encore plus puissant et nocif. Cette installation est donc inadaptée à la situation de risque et de nature à créer de nouveaux dommages .

Que faire alors, en urgence,  pour éradiquer ce danger permanent ?il aurait fallu,sans doute  purger ce couloir d’avalanche,de ses gros blocs en suspension,ou , les stabiliser par un ancrage par câbles et pitons:chantier coûteux, mais, nécessaire qui nécessite des fermetures temporaires de circulation.Peut être, que craignant une coupure plus longue d’une route qui constitue le seul accès au village,les services techniques chargés d’intervenir , ont ils hésité à se lancer dans une telle aventure et opté pour une solution intermédiaire.

Il existe aussi des systèmes d’alarme sonores, qui se déclenchent,dés que les capteurs installés dans le sol,indiquent des mouvements en son intérieur.Ils avertissent ainsi,ceux qui s’apprêtent à passer sur la route de l’imminence d’un danger.Cette solution est encore envisageable :des sociétés capables de les installer et de contrôler l’évolution du terrain sont installées dans l’île 

          Mais sait-on quel est le maître d’oeuvre de ce chantier ?Est ce la commune de Nonza sur laquelle se trouve la portion de route et la montagne attenante ,ou,est ce la CDC (collectivité de Corse )qui est chargée de l’entretien des routes ?

Ce qui est sûr, c’est que nous allons vraisemblablement devoir subir ,durant tout l’hiver ,cette nouvelle contrainte de circulation alternée qui s’ajoute à celle du franchissement du pont provisoire de la RT80 .Des travaux qui consisteraient, parait il, à l’installation,sur une centaine de m, d’un grillage rivé à la pente  montagneuse (idée en soit discutable car cela entraîne ,à côté du seul secteur dangereux ,un déboisement qui accentuera le phénomène d’éboulement )sont prévus au printemps ,afin que ce secteur routier puisse accueillir en toute sécurité la population estivale.

En attendant ,il est urgent de nous installer un feu bicolore régulant la circulation alternée annoncée par le panneau.Autrement ce panneau n’a aucune raison d’être.Car toute circulation alternée est impossible ,faute de visibilité..Imaginons un scénario catastrophe :deux voitures s’engagent des deux côtés de la route et  se retrouvent face à face.A ce moment là un gros rocher déboule de la montagne emporte grillage plot qui balayent  les deux véhicules….la responsabilité directe des administratifs qui ont un installé une réglementation inapplicable sera directement engagée.

Force est de constater,que le passage sur ce tronçon de route qu’il faut absolument emprunter pour quitter ou se rendre au village d’Olmeta Di Capi Corsu, n’est pas du tout sécurisé comme on veut nous le faire croire et que ,donc ,nous continuons d’être en danger quand nous l’empruntons.Il y aura toujours quelqu’un pour dire :c’est mieux que rien .Mais si ce mieux que rien est lui même source de danger supplémentaire,alors c’est un moins que rien. 

Souhaitons de tout cœur qu’aucun accident ne survienne .Pour autant ,ce texte est écrit pour alerter comme pour mettre les bricoleurs de génie devant leurs responsabilités.

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s