Albore ulmitese Bulletin d’info N°1

 Deux ans et quatre mois que l'associu L'albore ulmitese a été créee .le 28 aout 2016 ,elle a réuni sa troisième assemblée générale.Ce bulletin distribué dans les boites aux lettres est  destiné à informer les villageois d'Olmeta Di Capi Corsu  qui n'ont pas accès à internet .Il fait un bilan non exhaustif des actions et de ce qui est devenu un véritable combat citoyen dans un contexte difficile .

Notre histoire peut inciter les habitants des communes corses à s'organiser en associations citoyennes pour prendre et exercer leur droit de parole et d'action afin d'empêcher leurs élus de décider seuls ,ou enfermés dans un système intercommunal politisé , de leur  avenir et de  celui de leur village .la multiplication des collectifs montrent que les citoyens corses n'acceptent plus les manipulations de tout ordre qui vérolent la société de l'île: RESISTENZA
 ASSOCIU l’ALBORE ULMITESE bulletin d’information numéro 1

Déjà 3 ans qu’a été créée cette association de défense de l’environnement pour un développement durable du village  d’Olmeta Di Capi Corsu , c’est à dire équitable raisonné raisonnable et respectueux de l’environnement et du patrimoine comme atout économique .

D’aucuns font de nous une force d’opposition à la municipalité en place, idée fortement alimentée par cette dernière .ils ont tort .nous sommes des porteurs d’idées et aussi des lanceurs d’alerte comme toutes les associations de défense de l’environnement dignes de ce nom.

A ce titre ,nous ne demandons qu’à travailler avec la municipalité mais c’est malheureusement impossible . On se heurte à un refus systématique de sa part ,une fin de non recevoir catégorique ;aucune réponse n’est faite à nos courriers. Pourtant nos propositions sont d’intérêt public et certains des projets sont actés dans beaucoup de villages corses. Notre philosophie ,faut -il le rappeler, c’est la démocratie participative . L’activer dans un tel contexte est tâche difficile mais non insurmontable.
 Nous sommes patients .Nous espérons encore que les portes fermées s'entrouvrent, pour finir par s'ouvrir .Il le faudra bien, puisque le développement durable de la Corse et donc de ses villages est une voie obligatoire à suivre désormais ,dans tout aménagement du territoire, tracé par le PADDUC(plan d'aménagement durable ) de la corse et les PLU.(Plan local d'urbanisme) Les projets que l'on soumet vont dans ce sens :ce sont des voies possibles ,à envisager ,non pas comme proposées uniquement par l'albore ulmitese mais par une grande partie des citoyens olmetais qui sont invités à réfléchir sur l'avenir de leur commune .

En attendant ,l’albore doit mener un véritable combat dont elle se serait passé pour que soient respectées les lois environnementales mais aussi les lois de la république celles qui donnent des droits aux citoyens et évitent les abus de pouvoir,pour que soit valorisé et respecté le patrimoine ,pour que soient envisagées un développement et un avenir de la commune susceptibles d’assurer la survie du village . Combat politique? Non Combat citoyen Oui .les Olmetais ont déjà prouvé qu’ils n’avaient pas besoin du bon vouloir d’une municipalité quand l’association ST Eramu a mené à bien , seule ,une importante action de réhabilitation du site de la chapelle et bâtiments annexes de ST Erasme Elle a fait appel à la générosité publique et monté des dossiers qui n’ont nécessité aucun financement public…

Certains des projets importants que nous proposons nécessitent eux des financements publics auxquels on a droit par le jeu de subventions spécifiques -départementale régionale ,d’état, ou européenne . le passage par la case mairie est dans ce cas obligatoire.

Mais ,si,par exemple , la municipalité continue de refuser aux Olmetais ,sans argument valable, la création d’une AFP association forestière pastorale, outil essentiel de développement,les propriétaires peuvent tout à fait créer un syndicat libre forestier .Nous pouvons les aider dans leur démarche ,sans pour autant ,être associés, ensuite, à la gestion de la structure …..En effet ,pourquoi laisserions nous dépérir définitivement nos terres par la volonté des seuls élus

Voici un bilan succinct , tout en paraissant exhaustif ,de trois années d’action de l’associu l’albore ulmitese

Action de défense du patrimoine

. Elle a sauvé d’une grossière vente illégale préférentielle municipale suite à une procédure de biens sans maitre ,la maison Fraticelli u castellu aprés avoir alerté la préfecture .Cette maison a été rachetée par un habitant du village et c’est tant mieux. Nous veillerons à ce que les terrains avoisinants devenus municipaux soient, eux aussi, mis en vente de manière légale

 ;Elle a réagi contre toute atteinte aux biens communaux patrimoniaux :comme les derniers travaux désolants , effectués et commandités par la municipalité , sans l'autorisation légale et donc sans contrôle de l'architecte des bâtiments de France sur le lavoir .Nous alertons les autorités et veillons à ce que à d'éventuels travaux prévus ne portent plus atteinte à l'intégrité des sites.

. .Elle propose et, espère que cela figurera dans le PADD(plan de developpement durable u PLU :un vaste projet de parcours patrimoine à construire par étapes pour revaloriser et sauver la grande richesse patrimoniale du village , la faire connaître et la rendre créatrice d’emploi et de valorisation environnementale et économique .Olmeta est très en retard à ce sujet.les financements existent . Nous en sommes certains et l’huile de coude des Olmetais peut faire le reste .Des actions simples peuvent engager le processus comme l’installation de panneaux signalétiques et informatifs devant les principaux monuments en bon état de notre commune (les églises par exemple)

. Elle s’efforce de créer une dynamique culturelle patrimoniale:ainsi la venue de groupes polyphoniques comme Sumente , à deux reprises dans l’église St Cèsaire et la participation active à la fête patronale .

Elle a en projet un cycle de conférences sur la connaissance des différents aspects patrimoniaux du territoire en liaison avec d’autres associations.

Toute autre suggestion comme ,par exemple, l’organisation d’une animation artisanale et pastorale ,marché ou autre,est bienvenue.

Action contribuant à faire connaître l’association

l’albore ulmitese est désormais une association qui commence à être connue et qui s’en donne les moyens . elle s’est fait connaître à l’extérieur par son blog relayé par un mur facebook et son intégration au collectif loi littoral qui regroupe l’essentiel des associations environnementales et des élus. L’albore ulmitese n’est donc pas une association isolée .Nous sommes ,cependant , la seule association villageoise en développement durable de Corse

‘41 articles sont à voir sur le blog alboreulmitese.worpress.com ,un site très lu en Corse et hors de Corse relayé par facebook allbore ulmitese Pour ceux qui n’ont pas accès à internet ou qui ne consultent pas notre site, nous publions deux bulletins d’information annuels ,déposés dans les boites aux lettres.Sauf cas très exceptionnel ou urgence nous n’utilisons pas les tableaux d’information du village pour communiquer afin de ne susciter aucune polémique .les adhérents possédant un outil informatique sont chargés d’informer la population .

Action pour l’environnement

Elle a assuré seule (13 interventions) puis relayée, récemment ,par d’autres personnes l’entretien du réseau d’arrosage dont la mairie ne voulait plus …et dont finalement elle semble ,à la bonne heure ,de nouveau s’occuper ,vu le remplacement surprise et soudain très récent des tuyaux percés .Mais au delà de ce bricolage ,il convient d’entretenir, pérenniser et donner une vocation économique durable à cette richesse patrimoniale qu’est l’eau d’arrosage . Pour cela nous proposons un projet DFCI(défense contre l’incendie ) qui consiste à installer des réservoirs de lutte contre l’incendie (Olmeta est en grand danger sur ce point) tout le long du parcours de l’eau d’arrosage :projet pour se mettre en conformité avec le PPR plan de prévention des risques et du même coup trouver le financement pour installer enfin un système d’arrosage performant résistant aux intempéries (projet Isula Verde financé par un manufacturier du pétrole .

Eau potable : les captages et le réseau d’acheminement sont obsolètes et vont être refaits. Mais ,albore veut éviter ce qui semble être prévu par la municipalité:donner la délégation de gestion de l’eau potable communale à une entr eprise privée spécialisée nationale ,ce qui va avoir pour effet d’augmenter considérablement les taxes afférentes. .Pour l’éviter, il convient de créer une régie communale de l’eau

 le nouveau tarif de paiement annuel de l'eau potable est à revoir Nous estimons que le tarif de paiement à l'année de la consommation d'eau est inéquitable.il convient donc de le revoir et de proposer un tarif raisonné et raisonnable et donc durable comme celui pratiqué dans les communes voisines de Patrimoniu et Barbaggio qui ont eu le mérite de mener une saine réflexion afin de proposer le tarif le plus juste possible ; nous le proposons à notre tour et vous incitons à faire de même auprés de la municipalité .Au lieu des O,60 euros tarif immuable annuel proposé par la commune d'Olmeta ,qui ne tient pas compte du mécontentement de la population obligée de payer dorénavant l'eau l'hiver , les 50 premiers m3 seraient gratuits en hiver. Au delà O,90 euros : ce serait un tarif résident. .En été:0,90 euros pour les 5O premiers m3 ,1,5O euros de 50 à 149 M3 et 2 euros au dessus

Garder la maîtrise de l’eau est un moyen de préserver l’autonomie du village et d’être maître de son développement avant de devoir dépendre d’un probable regroupement prochain des communes

projet énergie renouvelable

Cette abondance d’eau qui ne saurait perdurer, en raison des effets du changement climatique,peut déboucher sur des projets économiques énergétiques et paysagers allant dans le sens de ceux encouragés par l’état,l’Europe et la région visant l’autonomie énergétique des territoires . Sur des sites montagneux ,en forte pente comme celui d’Olmeta , la production d’électricité peut se réaliser de manière simple par la création de deux bassins en amont et aval de la pente qui échangent l’eau par pompage turbinage Projet STEP  . Alors qu’attendons nous ?,

Projet parcours aquatique paysager et de loisir

Une politique de l’eau peut être planifiée à Olmeta et les moyens mutualises : ainsi on peut imaginer un parcours aquatique paysager de loisir autour de l’eau partant de la montagne jusqu’au centre du village autour de la riviere les réseaux d’eau potable et d’eau d’arrosage;parcours d’agrément pour les villageois et de découverte pour un tourisme randonneur.

Déchets

l’albore a ,au côté des municipalités de Barettali et de Centuri participé , à une conférence de presse relayée par les medias revendiquant auprès de la communauté de communes du Cap Corse, une gestion autre que celle en cours des déchets, insatisfaisante tant au point de vue de la collecte que du traitement et lui a écrit dans ce sens : nous revendiquons notamment l’installation au village des bornes de tri actuellement distantes de plusieurs km ,dun broyeur de végétaux ,’d’une aire de compostage .tout cela est fait à Barettali ,village comparable au notre .Pourquoi pas nous ?doit -on garder une allégeance totale à une communauté de communes au service de sociétés qui traitent à la tonne et nous imposent des taxes de plus en plus importantes , A été évoqué aussi le déversement sauvage dans la commune des gravats BTP en violation de différentes lois.

l’albore est aussi indirectement ,par l’action au sein d’une autre association environnementale d’un de ses adhérents à l’origine de l’arrêt du déversement illégal et sans conditionnement des encombrants au sein de la mine de Canari.

Action pour un développement durable de la commune

Elle s’est battue et se bat pour que la commune ait un véritable PLU après l’ancien annulé en raison de graves atteintes aux lois. .le préfet l’a finalement imposé à la commune qui n’en voulait pas;Or un vrai PLU , ce n’est pas qu’un plan d’urbanisme mais surtout un plan de développement complet durable de la commune, celui que l’on appelle de tous nos vœux depuis notre création .Mais il doit se faire en concertation avec la population,c’est la loi et ,en toute transparence ,en dehors de tout calcul clientéliste .l’albore y veille de très prés.et informe la population.

urbanisme et environnement

l‘albore veille au respect de la loi littoral,garante de la préservation de l’environnement . La commune d’Olmeta Di Capi Corsu se trouve sur le site inscrit Côte occidentale du Cap Corse .ce qui entraîne des obligations pour les déclarations de travaux et permis de construire .La loi littoral oblige à respecter le DPM (domaine public maritime) comme l’inconstructibilité dans la bande des 100m.Le POS de la commune délimite aussi des zones inconstructibles ,notamment des zones naturelles et agricoles . Le PADDUC de la corse installe des espaces remarquables et des espaces agricoles protégés.l’albore se soucie que tout se fasse dans la légalité et l’équité , ce qui n’est parfois pas le cas ,notamment en ce qui concerne la délivrance de certains permis de construire tacites c’est à dire échappant à tout contrôle légal ou l’absence de déclaration de travaux

Elle s’inquiéte auprés de la municipalité et des services de l’état de l’occupation illégale des sols comme celle de l’installation d’un parking sur une zone N naturelle inconstructible :une oliveraie. L’albore ne s’oppose pas à un stationnement temporaire en période touristique mais s’oppose à ce que ce site naturel soit modifié par quelques travaux et fasse l’objet d’une convention de location qui engage la commune pour-six années dans un projet à utilité ponctuelle .On se doit de respecter les lois.les élus se doivent de ne pas engager illégalement l’avenir et le budget d’une commune dans des projets à utilité réduite

Un autre projet inutile et coûteux qui est le contraire d’un projet durable ,celui qui consiste à reconstruire pour en faire des logements sociaux ,déjà en nombre suffisant dans la commune ,et une reproduction d’un site préhistorique , une ruine située au hameau de Piazza par un emprunt toxique de 300 mille euros sur 40 ans !!!!! et tout cela en prétendant que cet emprunt sera couvert par la perception des loyers !!!! Ce projet proposé et voté avant la création de l’albore a été avalisé par l’état !!!!!.C’est assez incroyable et inimaginable et pourtant vrai.

Un projet qui aurait pu être complètement durable: celui de la station d’épuration,si son emplacement n’était pas contestable puisqu’il a fallu détruire complètement trois terrasses d’arbres séculaires et par sa sitution prés des habitations qui sera une source de nuisance.Qu’advient -il des eaux usées de Negru ? Rien n’est prévu pourtant sur un site naturel débouchant sur une plage

Autre projet capital de développement durable :La réfection du pont de Celle :c’est un très curieux feuilleton que l’albore suit de prés ,sachant que sa réfection a été budgétisée en Octobre 2012 ,qu’un appel d’offre public à travaux très court a été effectué en Octobre 2015 ,qu’une entreprise y a répondu et n’a pas été retenue …et aujourd’hui toujours rien !!!!!une lettre a été envoyée à la mairie pour lui rappeler qu’elle s’est engagée à restaurer ce pont pour le rendre carrossable  ….

démocratie participative:

L‘albore souhaite que l’avis de convocation des conseils municipaux soit ,comme dans la plupart des mairies de France affichée sur tous les panneaux municipaux afin que la population soit informée .; Que les conseillers municipaux soient convoqués par écrit suffisamment à l’avance avec l’ordre du jour inscrit sur la convocation afin qu’ils puissent avoir les explications suffisantes pour prendre des décisions ;A force d’interventions auprès de la préfecture ,certains progrès sont à noter : les conseillers municipaux sont convoqués officiellement la plupart du temps,, le compte rendu du conseil municipal est enfin affiché mais seulement sur la porte vitrée intérieure de la porte de la mairie !!! mais on est loin de pouvoir consulter sur le site de la commune comme dans la plupart des mairies les informations municipales:convocations compte rendu ,cartes cadastrales , évolution du PLU etc… l’information n’est pas faite et du coup , elle est tronquée voire transformée.

L’albore signale au préfet et à la DDTM,le préfet vérifie et dit que tout est en ordre parce que le conseil municipal a voté des délibérations qui parfois n’ont pas eu lieu comme la présentation et le vote du budget primitifou parce que il Interpréte la loi à sa guise

Mais cela n’a aucune importance .Les associations environnementales de l’île ont l’habitude d’une certaine connivence entre état et élus municipaux dans la gestion des communes. .Pour autant la municipalité et l’état peuvent être désavoués et sanctionnés devant un tribunal administratif ou correctionnel par exemple:Le PLU d’Olmeta a bien été annulé…comme ceux d’une vingtaine de communes alors qu’ils étaient approuvés par l’Etat !!!!!

l’albore n’a pas pour mission de se substituer à l’état ni a la région dans la gestion de la commune 

Il intervient dans son domaine .Nous prévenons proposons alertons et n’irons en tribunal administratif que si l’escalade du non droit continue .

Tous les projets proposés par l’albore ont susceptibles de bénéficier de fiancements européens (Feder) d’état ou régionaux .Mais ,attention ,cette manne va se tarir bientôt .Il y a donc urgence .Nous sommes à un tournant décisif de la vie du village et il ne faut pas le rater ;

Voilà,le résumé d’ un programme important d’ actions et de propositions qui ont pour but de montrer ce qu’est une association en développement durable et plus précisément l’albore ulmitese .Ce genre d’association est inédite en corse et par conséquent mal cernée par les habitants . Ce n’est pas qu’une association de défense de l’environnement ou du patrimoine comme il en existe beaucoup en corse . C’est une association citoyenne qui se bat pour que les habitants prennent réellement en main le devenir social et économique de leur village dans le respect de son histoire et de son patrimoine culturel et environnemental et lui donne ainsi un sens et un contenu . C’est désormais le seul moyen pour éviter que ce village ne perde son âme et ne devienne un centre de vacances.

Nous sommes une jeune association qui a pris le temps de s’installer tout en ayant déjà fourni un travail important au service du village.Désormais,il convient avec vous ,ceux qui veulent en dehors de toute considération d’ordre politique ou de toute rivalité ‘d’ordre personnel ,réfléchir et agir pour l’avenir d’un développement durable et solidaire (la solidarité étant une valeur du développement durable)du village d’Olmeta Di Capi Corsu ,de passer à la vitesse supérieure.

Ghje ava qui tuttu s’inizia . C’est maintenant que tout commence .

Aout 2016 pour l’albore ulmitese son président christian Novella

______________________________________________________________________________

BULLETIN D’ADHESION A L’ALBORE ULMITESE

Nom : Prénom :

adresse mail ou réseau social :

tel.

adresse personnelle

Adhere pour l’annee : à l’associu l’albore ulmitese Poggio 20217 olmeta Di Capi corsu pour un montant de 20 euros ou (à votre discrétion) :

par chéque à l’ordre d’albore ulmitese à envoyer ou remettre dans boîte à lettre Ch novella

propositions remarques:albore@orange.fr

Publicités

Une réflexion au sujet de « Albore ulmitese Bulletin d’info N°1 »

  1. Bonjour

    Merci pour votre initiative oui il y a plein de choses à faire au village, et dans la concertation des habitants. Je souhaite y prendre ma part à mon modeste niveau

    en avant l’Albore!

    Christophe

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s