rumanzu di u rumenzulu

Voici le premier épisode du roman"rumanzu" du traitements des déchets "rumenzulu"dans la commune d'Olmeta di Capi Corsu.
Nous souhaitons vivement, que, ce roman se transforme en feuilleton ,et, ait rapidement une fin heureuse.
La communauté des communes du Cap Corse a en charge, via un accord avec le Syvadec, la collecte et le traitement des déchets .
Mais ,cette  dernière ne peut s’effectuer correctement ,notamment, le tri sélectif au sein de la commune d’Olmeta di Capi Corsu .
Nous ne voulons pas payer un service non rendu .Nous dénonçons,l’impossibilité technique ,d’effectuer un véritable tri sélectif des déchets .
Cela entraîne l’enlèvement en vrac d’un tonnage plus important de déchets.Or le coût du transport des déchets se calculant au poids ,les habitants d’Olmeta di Capi Corsu devront  devoir acquitter(à vérifier)  une taxe d’ordures ménagères plus élevée que si le tri sélectif était accessible.
De plus, l’acheminement,vers le quai  de transfert, puis vers le centre d’enfouissement d’un tonnage de déchets plus important a une conséquence sur la pollution de l’air par le carbone que dégage le moteur des camions de transport.
                                      Il en est de même, quand on doit utiliser  son véhicule personnel pour déposer les déchets recyclables dans des bornes situées à plusieurs km .
Ainsi ,l’empreinte carbone des habitants d’Olmeta di Capi Corsu s’en trouve augmentée malgré eux:nous polluons plus, parce que,en quelque sorte ,on nous y contraint .Dans le même temps on ne manque pas de nous adresser un dépliant nous incitant à effectuer le geste citoyen du tri sélectif ….
Notre protestation, comme toutes celles que nous faisons, est assortie de propositions et de solutions .
Elle se situe en  marge de la crise des déchets qui sévit actuellement ans l’île.
Néanmoins, elle contribue à démontrer  que le système  général de traitement des déchets mis en place,jusqu’alors ,souffre de carences manifestes.
Lisez ce courrier adressé au président de la communauté des communes du Cap Corse pour comprendre et soutenir.

 

Associu l’albore ulmitese Olmeta le 10 févrir 2016
poghju
20217 Olmeta Di Capi Corsu
albore@outlook.fr
                                                                Monsieur le président de la communauté
                                                                de communes du Cap Corse
objet: traitement des déchets et bornes de tri sélectif
Monsieur le président,
Chaque Cap corsin vient de recevoir un imprimé émanant de la communauté des communes du Cap Corse,intitulé«in capi corsu si sciegle» et un dépliant d’information sur le tri sélectif .
»il est dit dans ce texte:»la communauté des communes met à disposition des bornes sur son territoire.
Or, les bornes de tri sélectif vertes bleues jaunes ? mises à disposition de la commune d’Olmeta di capi corsu sont installées,à plus de 6km du village, en bordure de la D 80,dite route du cap,au hameau de la marine de negro .
la première borne accessible est à située, à 4,5km du village sur la commune de Nonza, en bord de la D80 sur une aire de repos .
.Cet éloignement n’incite pas la population à trier, et, met dans l’impossibilité les personnes âgées ,nombreuses à olmeta ,et celles qui ne possèdent pas de véhicules de le faire.
Le traitement des déchets était à l’ordre du jour d’une réunion de la communauté des communes du cap qui au lieu le 30 Octobre 2015 . Deux maires ,dont les communes ,rencontrent ce même probléme ont proposé des solutions pour pallier à ce type de dysfonctionnement.
l’une consistait à supprimer une rotation du camion collecteur de poubelles en vrac, pour la remplacer, par un passage hebomadaire,ou, par quinzaine de ce même camion pour une collecte tri sélectif en sacs jaunes individuels, distribués préalablement aux habitants .Elle a été rejetée pour des raisons techniques discutables (il fallait nettoyer le camion entre les passages )
l’autre,consistait à distribuer dans ces communes, à chaque habitant, des sacs jaunes de collecte tri sélectif,ramassés ensuite par les employés municipaux qui les transportent et les jettent dans les bornes distantes de tri sélectif .Cette solution a été adoptée par la municipalité de Baretalli à ses frais .
lors de cette réunion ,le syvadec a proposé aux communes du Cap une convention compostage à passer ,avant fin novembre2015: des outils étaient fournis,une campagne d’information faite,un suivi effectué par des référents .Cette proposition est restée lettre morte, si ce n’est,la possibilité actuelle, pour chaque habitant, de commander, auprés du syvadec, un composteur .
Deux recycleries existent dans le Cap Corse:une à Ersa l’autre à Centuri Elles sont trop éloignées pour les habitants des communes du bas de la côte ouest .Nous avons droit, nous,au passage mensuel d’un camion qui ne prend pas tous les encombrants
Une déchetterie semblable à celle de St florent serait à installer à mi côte ouest,à moins qu’un accord ne soit passé avec la communauté des communes du Nebbio ,pour que, les communes de Farinole, Olmeta , Nonza ,Albu, Canari, puissent déposer leurs encombrants ,déchets verts ,plastiques non recyclables à la déchetterie de St florent .La fusion comunauté des communautés de communes du cap et du nebbio Conca d’Oru, prévue par la loi Notre ,que vous avez rejetée, aurait permis de mettre en commun ce type de moyens.
Nous demandons ,donc,que des bornes de tri sélectif soient installées à l’entrée du village d’Olmeta di Capi Corsu,à tout le moins ,par transposition de celles situées entre Nonza et la marine de Negru
Que celles installées à la marine de Negru ,en plein virage ,soient déplacées à un endroit où le dépôt est sécurisé .
A défaut,si cela s’avère impossible,pour des raisons techniques :
,il est souhaitable ,que, la solution d’une gestion municipale de la collecte par sacs jaunes et de leur transport jusqu’aux bornes de tri soit mise en œuvre .Peut être, pourriez vous encourager et aider notre municipalité à s’engager dans cette voie:solution numéro 2 proposée le 30 Octobre et en vigueur au village de Barettalli
.
En attendant, il est impératif et urgent d’organiser le passage spécifique du camion collecteur compacteur de la communauté des communes , pour un ramassage de sacs jaunes:solution numéro deux proposée le 30 octobre .
A défaut , un passage supplémentaire de la camionnette ,qui collecte, habituellent, les encombrants pourun dépôt des sacs jaunes dans les bornes est tout à fait envisageable
Enfin,nous demandons qu’un broyeur de végétaux soit installé dans la commune d’Olmeta Di Capi Corsu
Il serait opportun , que la communauté de communes communique auprés des artisans et particuliers pour que les décharges sauvages de matériaux cessent afin, que les maires puissent exiger l’application de la loi en la matière.
Lors de cette réunion de la communauté des communes, qui date déjà de trois mois, vous n’avez pris aucune décision et demandé du temps «on ne peut pas changer l’organisation des équipes d’un coup»Un maire vous a répondu que deux mois suffisaient pour cela «je ne m’engage pas sur un délai ,je m’engage sur la mixité»avez vous alors dit .Nous attendons donc
.Certes,depuis,une nouvelle majorité régionale a été élue .Crise aigue des déchets obligeant, elle a un projet ambitieux pour la collecte et le traitement . Nous ignorons quelle sera le rôle des communautés de commune dans la réalisation de ce projet.
Nous imaginons qu’il faudra du temps pour que se mette en place ce dispositif
En attendant la communauté des communes a plusieurs possibilités et solutions et les moyens de pallier rapidement à l’absence de containers de tri dans la commune ‘d’Olmeta di capi corsi .
Si rien n’est fait ,dans l’immédiat ,il nous semble, juste et équitable, d’inciter les habitants à ne pas payer,le moment venu ,la taxe d’ordures ménagéres,ou, du moins n’en acquitter qu’une partie correspondant à la prestation réelle effectuée;Le reste étant déposé sur un compte de dépôt.
Nous sommes certains d’être entendus, tant les solutions proposées sont raisonnables et réalisables rapidement.
Mais,s’il le faut ,cependant , on créera nous aussi un collectif,«Pe u Capi Corsu pulitu»qui ne s’occupera pas seulement du traitement des déchets ménagers dans tout le Cap mais aussi de la gestion de ceux qui sont abandonnés sur le bord des routes ,des chemins , des plages , dans le maquis et les montagnes.
Nous vous prions d’agréer Monsieur le Président,l’expression de nos sentiments cordiaux et distingués
pour l’albore ulmitese son président
Ch.Novella
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s