a vita in paese :un carughju disgraziatu

les visiteurs qui découvrent notre village sont intrigués par une pancarte écrite en langue corse et apposée sur un mur  du hameau de poghju (poggio) qui marque le départ d’une rue conduisant au quartier de zagliolu : »Carughju disgraziatu di Olmeta »
Très récemment, des touristes  italiens ont demandé à des habitants qui  sont ces disgraziati, ces malheureux indiqués par une pancarte, et, où se trouve le centre  qui les héberge …..
Cette pancarte a été mise, il y a  trois ans déjà ,par un habitant lassé de voir que cette partie du village était délaissée ,alors que, certaines autres, étaient valorisées :dis moi pour qui tu votes ….
la revendication collective  des habitants de la ruelle :l’installation, comme cela a été fait dans d ‘autres rues du village , d’ un dallage  en lauzes pour remplacer l’existant très endommagé , il y a de nombreuses années , par les travaux d’installation du  réseau d’eau et du tout à l’égout . Dans le même temps, ils demandent l’enfouissement  des réseaux électriques et téléphoniques, qui actuellement ,peuvent , tant ils sont  proches, des maisons servir d’étendage.
Mais  que dalle, comme diraient les pinzuti ,plus le temps passe et plus ces disgraziati sont délaissés.Alors excédés ,  ils se sont rendus un samedi matin d’Août , en délégation, rencontrer Mme la maire, pour exprimer leur vif courroux .Pourquoi eux et pas nous.?…Eux: ce sont les habitants des autres hameaux qui ont eu  la dalle….et qui   ne sont pas restés  sur leur faim;
Discours musclé de ces citoyens qui ont crié, preuves à l’appui à l’injustice et à la ségrégation avec force exemples de réalisations moins prioritaires ….avec des pierres je  fais  ma carrière ….
Comme personne de bonne compagnie…  la première édile aurait pu les accueillir  autour d’un pot (d’impôt) .Mais elle était sans dessus dessous : La commune n’a plus le sou, il faut denier le comprendre  ….vous nous  voyez  très déçus ,rétorquent  les manifestants: pour être francs nous ne sommes pas euros de constater que  vous en trouvez des sous pour les beati du village .
Mais ,éclaircie au milieu des nuages s’accumulant sur sur la mairie  : les fortes intempéries de l’hiver ont offert l’occasion à Mme le maire, d’affirmer que le réseau de circulation d’eau  dont elle a toujours nié le mauvais état , a été  détérioré par la colère divine  . Et donc on va pouvoir demander des crédits pour le restaurer et vous, les disgraziati vous aurez donc un canal plus avec des câbles enterrés…..le temps que le projet se réalise dans quelques années….
Mais tous les démunis  ne sont pas  des disgraziati du cerveau : nous avons dallage de comprendre :rénovation du réseau  ne signifie pas  forcément réfection du dallage.
Alors, Mme la Maire, vous allez mettre à l’ordre du jour du prochain conseil municipal le projet de rénovation du revêtement de la rue du quartier de zagliolo  et trouver un financement pour se faire.ouais ouais
Nous allons vous aidez en vous fournissant un plan et un projet réalisé par un architecte … »Lupa « aurait pu répondre l’élu …..mais  c’est plutôt du ouais ouais de circonstance auquel on a eu droit
Mais  s’il le faut en passera à une action plus conséquente a -t-on précisé …..
l’association L’albore ulmitese  qui s’est associée à  cette initiative locale après avoir, une première fois ,sans succès, voici plus d’un an ,relayé les doléances du carughju , a indiqué  qu’à défaut de ricciate  ( recouvrement par nos anciens  des rues en pierres droites fichées dans le sol en rangs serrés)  que les insurgés n’apprécient pas trop ,elle  exige un dallage avec évacuation d’eau (ce qui n’est pas le cas de ceux réalisés jusqu’alors,  et fait remarquer que le bétonnage et dallage hermétique du village transforment les rues et la route goudronnée en fleuves, qui ,en déferlant, contribuent à l’écroulement progressif des murs en terre. Par  la même occasion, il y a destruction de biotope par rupture d’équilibre .
 Et puis les irréductibles du poghju s’en sont retournés dans leur ruelle,  salués, à leur arrivée ,par une haie de chats et les aboiements des chiens ,en guise de soutien ….on n’a pas entendu les ânes …..qui eux ,dubitatifs ont juste remué la queue , ……..
Ci joint lettre envoyée à la municipalité et affichée par un habitant de la ruelle sur panneaux d’information municipale du poghju et sur  celui de la place de la mairie
dallage poggio
un quartier délaissé: vue  du haut de la magnifique  montée « a costa »en marches empierrées  un des rares  lieux non bétonné du village, prise fin août  L’employé municipal .l’a certes nettoyée 3 mois auparavant …mais l’herbe pousse ..et ceux qui tombent sur  la pancarte « carughju disgraziatu » marchent  pendant quelques mètres et voient ces herbes folles en contrebas ….. veramente simu disgraziati ….
montée poggio
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s