Archives mensuelles : décembre 2014

le feu traditionnel de la soirée de noel

Tradition reprise après 15 ans d’interruption , à l’initiative de nos agriculteurs Christophe et David , adhérents de l’albore: le feu de  la nuit de Noel .Ambiance sympathique du plus jeune au plus ancien .Babbu natale était aussi présent .Et qu’importe si certains boudent les traditions ;l’important est qu’elles perdurent ou renaissent .L’albore s’y attache et encourage toute initiative individuelle ou associative dans ce sens .
Ce village a une culture et une histoire qui heureusement ont été relatées par Paul Vecchioli en trois ouvrages :un travail extraordinaire qui n’est pas  reconnu à sa juste valeur .Ce devoir de mémoire identitaire  devrait être proposé à tout nouvel arrivant comme une forme de passeport d’entrée dans le village et à tout jeune habitant comme héritage .
Ici c’est Olmeta,un vrai village corse, qui a vu vivre dans des conditions difficiles mais néanmoins conviviales et solidaires ,un millier de villageois dont nous sommes les héritiers .Nous devons pouvoir les imaginer, en posant notre regard, sur le maquis ,les maisons, les ruelles ,les vestiges des ruines et des parcelles en étages  ,et surtout en touchant les oliviers et châtaigniers centenaires .
Ces témoins encore vivants,  sont  toujours  là, pour nous parler ,et, nous rappeler  que ce village a un autre avenir que celui de devenir un centre de vacances locatives ,seulement habité en hiver par quelques retraités . Pour cela, il faut que nos élus et une majorité d’élus dans l’île s’imprègnent d’un  devoir de mémoire pour un devoir d’avenir durable et identitaire .Ce sont les premiers dépositaires d’un  héritage qu’ils n’ont pas le droit de dilapider .
Quant aux habitants ,au lieu de se soucier de leurs intérêts particuliers ou de celui  des autres , ils devraient  lever les yeux  vers les montagnes environnantes ,regarder  couler la  rivière et la mer lécher le rivage…
.Alors, peut être,  y verront -ils une communauté d’ hommes et de femmes laborieux ,miséreux ,joyeux ,solidaires ,violents,farceurs ,superstitieux athées ou croyants ,courageux ou pleutres ,ennemis ou amis,frustres mais malins ou intelligents  …c’est à dire un village que les villageois  étaient fiers d’habiter et de faire vivre au rythme des cloches et des rites communautaires .
Ils  sauront alors,  que la mémoire du passé est une empreinte pour l’avenir et qu’à perdre son âme, on perd son honneur .Ils comprendront  qu’il est donc possible et urgent de se nourrir des valeurs du passé pour bâtir un avenir qui sera forcement différent mais durable.
Nous ne devons pas laisser tomber le témoin que nous a transmis nos anciens .Nous, adhérents de l’associu environnementale en développement durable , l’albore ulmitese  en sommes convaincus et proposons une autre  alternative économique durable raisonnable identitaire et viable pour Olmeta de demain .
Nous croyons au père Noel  parce qu’il offre des cadeaux aux enfants et que du coup il nous incite à réfléchir sur leur avenir  .Quel beau cadeau ce serait que celui de leur  offrir un habitat et un métier  au sein même du village ….

albore babbu natale             Papa noel 2014                      babbu natale s’imprègne des valeurs des anciens pour en faire cadeau aux enfants                                                             feu de noel 2014 3

Publicités

Quel PLU pour Olmeta ?

CI joint un petit dossier  pour mieux comprendre  ce qu’est un POS (Plan d’occupation des sols) ,un PLU  (Plan local d’urbanisme) et comment ils sont  bâtis : Vote en conseil municipal.information officielle par affichage et presse.  Un cabinet spécialisé  payant est mandaté  qui réalise une carte suivant les objectifs fixés par  la municipalité et des textes précis relatifs à l’élaboration de ce document .Un enquêteur public est nommé et les habitants peuvent émettre des remarques prises ou non en compte .Puis passé ce délai légal Le document modifié ou non est voté puis est  définitif ,après avis favorable de l’état .
Pour consulter les documents cliquer sur les inscriptions en rouge pour y avoir accès. 
RARES SONT LES HABITANTS QUI JETTENT UN REGARD GLOBAL SUR LE PLU  EN DEVENIR C’EST A DIRE QUI SE SOUCIENT DE L’AVENIR EN DÉVELOPPEMENT  DURABLE ET ECONOMIQUE DE LEUR COMMUNE . CE QUI LES INTÉRESSE, AVANT TOUT, C’EST LE CLASSEMENT DE LEUR PARCELLE .
LES ELUS,EUX ,ONT TENDANCE A NE S’OCCUPER QUE DE L’URBANISATION ,c’est à dire à rendre constructibles un maximum d’espaces dans leur commune . C’est ainsi qu’en corse ,le tout tourisme a conduit à une urbanisation en résidences secondaires abusive .
Les associations environnementales veillent au grain en ce qui concerne la préservation du patrimoine naturel et agricole .
C’est ainsi que le  PLU du cap Corse a été annulé  par le Tribunal Administratif  suite à de nombreuses anomalies et  irrégularités  énumérées dans les documents suivants
ANNULATION PLU CAP CORSE 1
AMBIANTE PLU CAP° CORSE
Il va falloir en bâtir un autre, soit en intercommunalité: PLUI soit, chaque commune constitue le sien .A l’échéance de Dec 2015 les POS  seront obsolètes et sans PLU la commune tombera sous le régime RNU c’est à dire un régime national régissant les lois d’urbanisme les plus élémentaires  et pas l’organisation du territoire communal.
Qu’est cequ’un RNU: Annexe RNU
qu’est ce qu’un POS et un PLU .posplu
Actuellement le PLU d’Olmeta annulé se présente comme ceci  au  village et à la  marine de de Negro .
Pour comprendre voici une légende de zonage   Principes-zonage-PLU
3.1. Secteur du Village
3.2. Secteur de la Marine de Negro
Sur le reste du territoire de la commune  y compris au ras du village de nombreux espaces boisés En N ou en EBC espaces boisés classés au détriment des zones agricoles
Sans se livrer à une analyse précise de feu le PLU d’Olmeta (voir jugement plus haut)  on peut simplement remarquer le manque évident de zones agricoles , un abandon total de la zone de montagne classée  par commodité, et, en absence de véritable plan développement économique durable presque toute en espaces boisés classés .
ebc_olmetadicapocorse 2en vert les espaces boisés classés
Ces espaces boisés classés sont ils modifiables dans un prochain PLU .C’est à voir puisqu’il semblerait qu’il aient été adoptés en conseil des sites en 2010 .La DDTM sera consultée à ce sujet 
Dans l’état actuel des choses , l’installation pourtant nécessaire pour éviter la désertification du village d’agriculteurs,éleveurs ,sylviculteurs dans cette zone  est très difficile eu égard aux contraintes inhérentes à la gestion de ces espaces. Elle est cependant possible s’il existe une volonté communale de l’organiser (prochain article )
Or deux  agriculteurs (castanéiculteur et sylviculteur)ont entrepris de construire, à leurs frais, un réseau de pistes  d’accès aux endroits montagneux  les plus reculés .Ils rétablissent ainsi l’acheminement  à  des  lieux  inaccessibles  parce que  des sentiers communaux ne sont plus entretenus ou ont disparu .Du coup , peut se développer une agriculture de montagne, des propriétés sont devenues exploitables ,des châtaigneraies ,oliveraies totalement étouffées renaissent ,des vestiges archéologiques découverts ….pour peu qu’il existe une véritable volonté des élus locaux
Du coup , des espèces de la faune et de la flore peuvent être sauvées d’une destruction  par étouffement ou par le feu . Le village  actuellement entouré de plus en plus par un maquis touffu serait ainsi  préservé d’un incendie destructeur
On peut donc envisager la création d ‘une activité économique de montagne parallèle à l’agriculture et l’élevage :un tourisme d’activité nature créateur d’emplois pour peu qu’il existe un véritable plan de développement durable de la commune(ce qui n’est pas le cas aujourd’hui) et que le futur PLU en tienne compte .
A noter aussi un zonage du village qui ne tient pas compte d’une donnée essentielle la création de lieux et d’espaces de vie centraux pour relier les quatre hameaux  . Il supprime des  zones agricoles à forte potentialité  pourtant existantes dans le passé .
La philosophie de ce PLU annulé est nette :objectif urbanisation  en résidences secondaires et abandon de la montagne alors que l’on est un village de montagne soumis à la loi montagne qui nous donne des possibilités d’aides non négligeables pour une économie appropriée
Du coup ,entre POS en voie de disparition  et PLU annulé,faute de volonté de planification  et d’organisation de l’espace, de désir de développement raisonnable et durable   on assiste dans ce village à des conflits d’intérêts ,et au non respect des règles et lois  élémentaires .  .L’intérêt  collectif et l’avenir du village sont sacrifiés au profit d’intérêts particuliers .
l’albore ulmitese propose des pistes en développement durable  concertées organisées solidaires qui s’appuient  sur une dynamique existante mais non désirée pour le moment  par la municipalité.Il en existe d’autres  pour peu, qu’enfin, on s’occupe tous ensemble de l’avenir de ce village.Ce que nous proposons concilie intérêt collectif et intérêts privés et rétablit le lien social solidaire.
C’est pourquoi,   la création d’un nouveau PLU est indispensable .Tout autre document comme par exemple une carte communale ne serait pas satisfaisant car trop restrictif .Nous nous battrons pour. Si nous n’avons pas gain de cause ,nous aurons du moins, nous,  essayé dans des conditions et un climat difficiles ,  d’imaginer un autre avenir pour ce village que la désertification  inexorable  actuellement programmée .Les écrits restent ,les actions aussi, les idées finissent un jour par fructifier. Nous ne porterons pas nous, la responsabilité de la perte d’identité culturelle et patrimoniale de notre village .
prochain article sur les espaces boisés .
Ci campemu e voi?