Vendanges artisanales

La culture de la vigne est ancestrale  à Olmeta di Capi Corsu. Il faudrait la sauver. En effet, actuellement, survivent quelques parcelles de vignes exploitées, avec, plus ou moins de bonheur et de soins, par 3 vignerons amateurs rescapés qui ont tous passé la soixantaine voire plus. De plus, cette année, la grêle est tombée le 24 Avril anéantissant la majorité de la récolte.
Deux vignerons ont pu vendanger le raisin restant. L’un d’eux, a dû compléter une récolte insuffisante par l’achat de raisin à un viticulteur d’Oletta. Encore un patrimoine qui s’éteint ? Que faudrait-il faire pour le préserver a minima ?
Que les agriculteurs éleveurs sylviculteurs  actuellement dans la commune au nombre de deux et bientôt trois  (un nouveau va s’installer) diversifient leur activité en y ajoutant la viticulture ? Difficile à envisager car les vignes actuelles se trouvent sur des parcelles inaccessibles aux tracteurs  et donc, difficiles à exploiter. Il faudrait donc, soit creuser des pistes, soit défricher pour planter en bordure de route.
Ne rêvons donc pas. Une seule solution : aider les vignerons rescapés à entretenir leur vigne et, donner l’envie à d’autres propriétaires terriens de planter, par le biais de la création de l’association pastorale que l’albore ulmitese demande de tous ses vœux.
En attendant, deux vignerons  boiront, en famille, un vin bio qui a gardé le goût de celui de nos anciens. Demain combien serons nous? in vino veritas.

Survolez l’image avec la souris pour faire apparaître le commentaire :

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s