Inseme per Olmeta – Bulletin d’information n°2 – Mai 2014

Après un conseil municipal annulé, suite à notre appel à la gendarmerie pour huit clos illégal, ont eu lieu deux conseils municipaux dans un silence total, nous avons écouté le monologue de Mme la Maire et son adjoint (budget). La nouvelle méthode de gouvernance choisie est:réunion d’information des conseillers municipaux entérinant les décisions déjà prises et ensuite conseil municipal public de pure forme pour voter en présence du public.. Lors du dernier conseil un citoyen qui a mal interprété l’ordre du jour « questions diverses »et pensé qu’il pouvait s’exprimer a posé une question personnelle qui a donné lieu à polémique :écouté néanmoins, mais pas entendu
Nous attendons nous une réunion publique débat de l’équipe municipale pour qu’elle puisse recueillir les avis de la population et répondre librement aux questions d’intérêt public concernant l’avenir de la commune .
En attendant Madame la Maire s’est donné totale délégation pour prendre toute décision, sans consulter son conseil municipal…
: premier vote du conseil municipal
Un poste à mi temps d’agent territorial en CDD de 2 ans à raison de 17h30 par semaine a été créé….Au lieu d’un emploi jeunes, peu coûteux pour la commune, le poste a été donné à un villageois qui a déjà un emploi et dont le salaire non communiqué à ce jour sera entièrement supporté par la commune . Emploi nécessaire ? Il faut le justifier .
C’est pourquoi, nous demandons, par envoi recommandé, question à mettre à l’ordre du jour du conseil municipal qu’un cahier des charges précis de cet emploi soit établi et un emploi du temps horaire dressé et qu’ils soient affichés.
2. Que les convocations du conseil municipal et les compte rendus soient affichés sur tous les panneaux municipaux et non plus seulement à l’entrée de la mairie.
3.Qu’un point précis soit fait sur les projets en cours : a) démolition ou réfection ou vente de la maison u castellu et l’aménagement des alentours
b) Cimetière . projet trop important, onéreux découpé en tranches et donc au financement subventionné aléatoire (relais assuré en partie sur fonds communal par commune pour dernière tranche)
c) Projet musée grotta scritta ? Quel en est l’intérêt ? plan,et suivi d’ouverture.A quand un parcours patrimoine ,comme dans beaucoup de villages ?
Locations estivales ou annuelles : elles doivent être déclarées aux services fiscaux comme le font les communes voisines ce qui occasionnerait une rentrée d’argent conséquente en taxe de séjour …..pour payer, par exemple ,une partie du salaire de l’employé communal .Il incombe au maire de faire respecter la loi et d’agir donc en conséquence .
Le PLU du Cap Corse est annulé parce que nos élus se sont obstinés à ne pas vouloir tenir compte des remarques d’associations et de particuliers .Cela a coûté à la communauté de communes 400 m euros.De nombreuses erreurs ont été dénoncées. Un retour au POS initial est dans l’air .Mais dorénavant un élu ne pourra plus prendre aucune décision sans l’accord des associations ou de la population sans en devoir répondre auprès d’un tribunal .le POS doit être équitable.
A Olmeta une nouvelle association « l’albore ulmitese » association pour un avenir durable de la commune ,déclarée au Journal officiel du 19Avril 2014,s’est créée à notre initiative. Plus d’informations, bientôt.
Espaces bois classés .L’exploitation du bois n’y est pas interdite (tenons réglementation à votre disposition) après accord du maire .Or refus catégorique et donc partisan de sa part à l’encontre d’un exploitant de la commune, ce qui entraîne automatiquement le refus de taille pour tout propriétaire !!!!Or pour plusieurs raisons majeures, une commune, a intérêt à organiser une exploitation contrôlée conventionnée de ces espaces là. Des maires sont mêmes demandeurs.
Permis de construire :un permis refusé … un autre obtenu ….par accord tacite ….c’est à dire sans réponse après délai de dépôt …donc oublié dans un tiroir … un permis en suspends ,sur une zone qui après annulation du PLU est soumis au simple avis du maire et après que la zone ,plein village sur lequel il était initialement prévu soit passée zone verte !!!
Nous notons que dans cette commune, plus que jamais ,les citoyens ne sont pas traités de la même manière , suivant le bon vouloir du premier édile .Favoritisme patent pour les uns et rejet catégorique des autres. Rien donc ne change .
Du coup ,face à un refus prévisible de leur requête , certains se mettent dans l’illégalité ….ce qui alimente des polémiques qui éloignent fort à propos les habitants de la véritable gestion de la commune qui se fait de manière inique et partisane.
Les élus corses s’aperçoivent à leurs dépends, grâce à l’action des associations et des particuliers que la démocratie participative progresse en Corse .Ce sera aussi le cas à Olmeta di capocorso .
Ci campemu .a prestu
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s